07 68 62 32 89

Intolérance alimentaire

L’allergie est la mauvaise réaction d’un individu à une substance, généralement liée à son environnement. Le corps identifie cette substance comme étant nocive à l’organisme et la rejette, alors qu’elle n’a souvent rien de nocif, et peut même lui être nécessaire.

Les raisons de la recrudescence des allergies ces dernières années ont été cherchées dans la modification de notre environnement et de notre alimentation. Mais on ne peut véritablement expliquer pourquoi tel individu est allergique à telle substance, alors qu’une personne qui vivrait dans le même milieu et aurait une alimentation similaire n’en serait pas affecté le moins du monde.

Deux causes, néanmoins, se distinguent. La première est celle d’une saturation du corps : poussière, environnement pollué, arbres qui, avec un plus haut taux atmosphérique de CO², produisent plus de pollen, et enfin l’alimentation industrielle, qui surcharge les produits en gras trans et en sucres de mauvaise qualité. Mais la saturation du corps n’explique pas pourquoi certains sont allergiques au pollen, et d’autres au gluten ; certains à la poussière et d’autres encore à rien.

Ces causes relèveraient uniquement de la personne, et de son terrain, c’est-à-dire de ses prédispositions immunitaires, innées et acquises.

Il est fréquent d'entendre parler d'allergie alimentaire (gluten, cacahouette ...) et d'intolérances. L'intolérance plus difficile à déceler a des symptômes divers, tels que maux de ventre, ballonnements, diarrhée, maux de tête, douleurs articulaires, gènes à répétition …

La  méthode JMV permet d'identifier les causes d'intolérances, et les reprogrammer, afin que l'organisme puisse ensuite tolérer ces aliments, nutriments, vitamines ...

Le docteur Seignalet pointe les intolérances alimentaires comme l’une des causes essentielles de maladies.

Jean-Marc Vergnolle explique que notre organisme peut trouver le moyen de le contourner pendant longtemps. « Jusqu’au moment où il n’y arrive plus ! » dit-il. « L’intolérance alimentaire peut apparaître à différents moments de la vie, suite à un choc émotionnel, à la ménopause ou lors d’un changement de vie ». De nos jours les intolérances alimentaires se multiplient, comme si notre organisme étant surchargé avait plus de difficultés à les gérer. «Pollution, ondes wifi, radioactivité écrans d’ordinateur, affaiblissent notre organisme, qui aura donc moins de force pour s’adapter à une alimentation qui ne lui convient pas » précise le thérapeute. Traitement d'intolérances alimentaires et chocs émotionnels   Pourquoi  traiter les intolérances et les chocs émotionnels ?   Les aliments, les boissons, les  énergies, les émotions,  influent sur notre  santé physique et psychologique. Ils améliorent, ou perturbent le bon fonctionnement de l'organisme.

Basée sur des principes de  médecine chinoise, cette méthode vise à rechercher et à traiter la cause d'un problème physique, émotionnel ou mental. Chaque individu est pris en considération dans sa globalité, et l'on agit à 2 niveaux :

1- Traitement de l'intolérance et du stress généré, souvent à l’origine de nombreuses maladies. Les émotions refoulées sont libérées, l’énergie rétablie, les cellules sont libérées de leurs informations négatives.

2 - Une nouvelle information positive est donnée aux cellules pour que le cerveau trouve une solution favorisant la guérison.   Ceci afin de redonner le plein potentiel à l'organisme, et rétablir la libre circulation d'énergie nécessaire au bon fonctionnement des organes.

Les intolérances alimentaires sont à l’origine de nombreux symptômes physiques et psychosomatiques. De plus en plus présentes de nos jours et difficiles à détecter (gluten, oeuf, conservateurs,…), elles se manifestent "à retardement" rendant difficile de faire le lien avec tel ou tel aliment ingéré.

Les symptômes les plus fréquents sont d’ordre digestif : envie de dormir après les repas, ballonnements, diarrhée, constipation. Toutefois, elles peuvent se manifester de façon indirecte et moins faciles à détecter, nous les appellerons discordances, qui entraînent un affaiblissement de l’organisme, une mauvaise fixation des micro-nutriments et des carences diverses…

La discordance aux produits laitiers peut provoquer : bronchites, otites, angines à répétitions, diarrhée, tendinites chroniques, rhumatismes, lombalgies, manque de concentration, hyperactivité des enfants… La discordance au magnésium : spasmophilie, constipation, insomnie, crampes, colites…

Voici quelques pathologies possibles : Allergies, Anorexie, Ballonnements, Boulimie, Constipation, Dépression, Digestion difficile, Fatigue, Fibromyalgie, Insomnie, Mal de dos, Migraine, Ulcère…


Articles similaires

Envoyé !

Derniers articles

Réseau

Patricia Bourny

Décoration d'intérieur - ateliers déco - relooking de meuble

Lien

Célia fertilité

Lien

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion